Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...   Abidjan, Janvier 2013.       

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

 

 

 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

3-©millerand-Texte1©millerand.jpg
 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

6-©millerand-Texte3©millerand.jpg
 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

10-©millerand-Texte4©millerand.jpg
 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

14-©millerand-Texte6A©millerand.jpg
 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

17-©millerand-Texte5A©millerand.jpg
 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

 Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...  Abidjan, Janvier 2013.

Les 136 Logements, un quartier populaire d'Abidjan a été un lieu stratégique durant la dernière crise ivoirienne (2011). Les stigmates de la guerre civile entre pro-Gbagbo et pro-Ouattara sont encore visibles sur certains murs. Certains habitants en parlent à condition de rester anonymes. D'autres, ont seulement accepté d'être photographié...

Abidjan, Janvier 2013.

20-©millerand-Texte6B©millerand.jpg